Le code LPC (Langue française Parlée Complétée)

IMG_2812 (1)-001

Le code LPC nous vient des Etats-Unis. Dans les années 1960 le Docteur Orin Cornett (1913 – 2002) alors qu’il travaillait pour l’université de Gallaudet (célèbre université américaine spécialisée dans l’enseignement pour les sourds) a décidé de changer les choses et d’ouvrir les portes aux jeunes sourds.

« Avant de les rencontrer, je croyais que les personnes sourdes étaient toutes des rats de bibliothèques car la lecture était leur seule connexion au monde extérieur. Mais après quelques mois passés à leur côté (NLDR à l’université Gallaudet, Washington-DC) je me suis rendu compte que la façon dont on leur apprenait à lire n’était pas suffisante, ils bénéficiaient d’une méthode globale, de la reconnaissance du mot entier et que leur niveau de compréhension écrite n’atteignait pas celui de personnes entendantes. Après des recherches je me suis convaincu que le problème de lecture était lié au fait que ces personnes sourdes n’avaient pas de moyens pour accéder à la langue orale, qu’elles ne pouvaient pas l’utiliser comme moyen de communication, qu’elles n’avaient pas d’outils pour acquérir un bon niveau de lecture labiale, ni d’outils pour apprendre à lire en B-A BA.

Mon travail a commencé à partir de ce constat : nous avions besoin d’une façon visuelle de représenter la langue orale et ce en temps réel. Voilà l’équation que je m’étais posée, ce besoin que j’ai identifié, qui m’a donné la direction à suivre »

Dr.Orin Cornett

L’intuition géniale du Docteur Orin Cornett a donné naissance au Cued Speech, c’est à dire le code LPC (adapté au français au début des années 1980). Le code LPC a été inventé par des personnes qui sont persuadées que les personnes sourdes ont le droit de recevoir une éducation semblable à celle de tous les enfants et adultes, il est utilisé par les parents désireux de transmettre la langue française à leur enfant. Le code LPC est preuve que le terme « deaf-and-dumb » (dumb = muet ou idiot) -que l’on traduit par « sourd-muet »- est à jeter aux oubliettes.