L’audiométrie

L’audiométrie se fait à travers différents tests par le médecin ORL, l’audiométriste ou le phoniatre pour évaluer la perte d’audition. Les tests se pratiquent en cabine insonorisée et permettent de déterminer le degré et le type de la surdité.

L’examen se déroule en 2 temps :

L’audiométrie tonale :
des sons d’intensité croissante sur diverses fréquences sont transmis au patient par l’intermédiaire d’écouteurs. Pour les grands enfants et les adultes, dès que le patient perçoit le son, il lève la main pour avertir le médecin.
Pour le jeune enfant qui ne peut participer, cela nécessite un travail d’observation et d’interprétation qualitative de la part du professionnel.

L’audiométrie vocale :
Le patient doit répéter des mots avec le moins d’erreurs possibles. Plus le nombre d’erreurs est élevé, moins la compréhension est bonne.

Les résultats obtenus sont transcrits sur des courbes ou audiogrammes.

Attention :
l’audiogramme peut se modifier dans le temps, une surveillance régulière est donc nécessaire.