Pour s’exprimer – par oral ou par écrit – il faut d’abord avoir perçu les mots, en avoir compris le sens, les réemployer ensuite à bon escient.

L’enfant entendant se met à parler au bout de 18 à 24 mois d’exposition à la langue. Il réemploie ce qu’il a perçu et compris.

L’enfant sourd, lui, n’acquiert pas la langue de façon naturelle et spontanée. Une mauvaise perception entraîne une mauvaise compréhension.

Le LPC (Langue française parlée complétée) permet de percevoir tous les éléments de la langue parlée. Il résout intégralement ce problème de perception.