Week End Codés Ados, la deuxième édition aux parfums de Corse.

Après une première édition à Fouras les Bains, nous retrouvons cette année 23 jeunes ados de 14 à 17 ans en Corse !
L’équipe encadrante est était composée de têtes connues , Léa Weill, PCM, Magali Martin , Pablo Rault , Jan Martin en soutien logistique, et a accueilli une nouvelle venue, Delphine Thenot , codeuse LPC professionnelle !

Les 6 encadrants ont été là pour assurer le déroulement, l’animation et surtout l’accessibilité 100% en code LPC pour les jeunes,sourds pour la très grande majorité ( à l’exception de trois d’entre eux).
Le séjour s’est déroulé dans une très bonne ambiance, ça rigolait, ça chahutait, ça posait des questions,…. de ados bons vivants quoi ! Nous étions tous d’accord pour dire que le WECA est passé beaucoup trop vite.

Le résumé du séjour

Le rendez-vous était donné jeudi 20 octobre à Marseille pour prendre le bateau et faire la traversée de nuit jusqu’à Bastia.
L’arrivée matinale à Bastia nous a permis de bien profiter de la première journée.
Au menu du vendredi, visite de la citadelle de Bastia et de son musée, pic-nique au Parc Galéa à Folleli, puis visite du parc Galéa avec Yannick, notre guide du jour qui a su captiver l’attention et la curiosité des ados. Le parc est un sanctuaire de la biodiversité corse et un musée sur la Corse. Les ados (et les accompagnateurs) ont pu s’imprégner de la culture locale, découvrir la faune, la flore et l’histoire de l’île de beauté. En fin de journée, nous avons reçu de Michel Maulet, régleur d’implant cochléaire et orthophoniste à l’hôpital Necker à Paris. Il a tenu une conférence sur l’implant, les techniques, sur l’importance de l’orthophonie. Les jeunes, très sages et studieux ont posé beaucoup de questions. Il a fallu interrompre la discussion au bout de deux heures car le restaurant nous attendait à Saint Florent (à une petite heure de route du Parc Galéa).
Nous avons auparavant découvert le centre qui allait nous héberger pour les 2 nuits à venir. Il se trouve au bord de la mer, littéralement les pieds dans l’eau, difficile de faire mieux.

La vue depuis le centre à Saint Florent.

La vue depuis le centre à Saint Florent.

Le réveil de samedi matin est grandiose, vue sur mer, ciel dégagé, on prend le petit déjeuner dehors devant la plage. Nous avons préparé les affaires pour une journée de randonnée avec un guide.
Quelques routes sinueuses plus tard nous voilà à Soriu petit village corse perché dans les hauteurs. François, natif du pays & guide nous accueille.
Il faut avouer que les randonnées peuvent être ennuyeuse pour les ados. Mais cette journée en compagnie de « Tché Tché » (le surnom de notre guide) a été extraordinaire. A la découverte du maquis corse les jeunes ont appris quelles plantes pouvaient guérir, quelles plantes pouvaient rendre aveugle, quelles plantes pouvaient droguer un chat… Un cours d’anatomie avec des ossements de vache a même été donné, les jeunes ont croisé un chasseur qui leur a expliqué deux trois choses sur son métier, Tché Tché a codé en LPC corse, il nous a raconté une peu l’histoire des villages, nous a donné des recettes à base de chataîgnes, il nous a livré tous ses secrets

WECA ALPC

Tché ché explique la Corse aux jeunes. Oscar, curieux, pose déjà des questions. Au loin on aperçoit le village de Saint Florent au bord de la mer.


Une superbe journée que personne n’est prêt d’oublier
. Ce n’est pas tout les jours qu’on passe 7h à crapahuter dans la montagne avec des ados curieux qui en redemandent!

On en trouve des choses en Corse !

On en trouve des choses en Corse !

De retour au centre à Saint Florent se mettent en place, un atelier baignade (il fallait en profiter l’eau était encore très bonne) suivi d’un atelier préparation du repas.
Poulet Madras et gâteau au chocolat, voilà de quoi occuper 23 jeunes ! La dynamique qui s’est créée pour la préparation du repas a été magnifique. Un formidable élan de collectivité.
Le ventre rempli, la soirée s’est déroulée à l’extérieur, dans la douceur de l’été indien corse, avec des jeux jusqu’à 23h.

Un aperçu de la préparation du repas !

WECA ALPC

Marmiton attitrée à la viande !

Dimanche matin, les jeunes partent faire du SUP (stand up paddle), histoire de profiter pleinement de la mer et du beau temps. Nous avons fait deux groupes, le deuxième a dû ramer plus fort à cause du vent, mais tout le monde s’en est très bien sorti. Un petit chahut de fin de session vaudra quelques points de suture à l’une de nos ados, mais rien de grave. Cela fera des histoires à raconter. Nous l’embrassons bien fort toutefois.

 

Les petits points sur l'eau, ce sont les jeunes !

Les petits points sur l’eau, ce sont les jeunes !

Grand moment de solitude pour Mathilde qui a enfilé sa combinaison, les jambes dans les bras. Pas facile à retirer !! :)

Grand moment de solitude pour Mathilde qui a enfilé sa combinaison, les jambes dans les bras. Pas facile à retirer !! 🙂

Repas de midi avalé, nous filons ensuite à Bastia pour profiter un peu de la ville avant de reprendre le bateau pour Marseille.
La nuit a été plus agitée qu’à l’aller. Le bateau tanguait plus fort. A les voir marcher dans les couloirs nous pouvions légitimement nous demander s’ils n’avaient pas mangé la drogue-à-chat que Tché Tché nous a présentée… 🙂 Toutefois, chers parents, rassurez vous les remous sont bien les seuls coupables.

Dans le train pour rentrer chez eux lundi matin, nombre d’entre eux se sont endormis profondément. La mission des organisateurs et encadrants est donc pleinement réussie.

Ados : 0 / Animateurs : 1

Ados : 0 / Animateurs : 1

 

 

 

L’ALPC tient à remercier chaleureusement toutes les familles qui nous ont confié leurs enfants pour leur confiance.

Nous adressons de très sincères remerciements à la FAAFC (French Americain Aide for Children) qui nous apporte un précieux soutien dans tous nos projets 

logo-faafc

Nous adressons également notre gratitude à  Solidaires By Crédit Agricole CIB qui nous a accordé des fonds pour ce WECA.

ca_solidaires_def

A l’année prochaine pour de nouvelles aventures ! 🙂