Association ALPC

Agathe, 20 ans, malentendante et utilisatrice du LPC

Témoignage d'une jeune fille sourde

 » Que dire de la LPC ? En un seul mot ? Extraordinaire. »


Témoignage d'une jeune fille sourdeJe suis Agathe, je vais avoir prochainement 20 ans, et la LPC est présente depuis mon enfance. Durant mon enfance, la LPC a été très pratiquée par les membres de ma famille, surtout ma mère, qui utilisait beaucoup ce moyen de communication. Ça m’a été très bénéfique pour mieux apprendre la langue française, et avec beaucoup de plaisir, c’était moins un fardeau pour moi de l’apprendre comme ça.

De plus, ça m’a énormément aidé dans les repas de familles, et même encore aujourd’hui. Je me souviendrais toujours de ces repas de famille où j’étais très vite perdue et où je me sentais exclue de la conversation. La LPC m’a permis de vite comprendre le sujet de conversation. Je me souviens aussi que mes amis de primaire avaient appris à coder pour parler à l’autre bout de la classe sans prononcer un mot.

La LPC c’est un moyen tellement agréable pour communiquer, sans à avoir le doute d’avoir mal compris. C’est apaisant de se dire qu’on n’a pas loupé une information importante et qu’on ne ressasse pas toute la journée la question de savoir si on a bien compris ou non. Grâce à la LPC il n’y a plus de malentendus. La LPC, c’est un accompagnement qui embellit la langue française, et bien plus.